Rouen Circuler à Rouen : quinze caméras contre les bouchons

En attendant le site trafic.rouen.fr qui sera lancé lundi prochain, la Ville de Rouen surveille de près la circulation pour mieux intervenir sur le terrain. Visite au PC rue Orbe.

Dernière mise à jour : 15/11/2012 à 11:42

7 h 30 ce matin, grosse galère à la place Saint-Paul et sur le boulevard de la Marne. Au poste de police municipale rue Orbe à Rouen, Franck Glombicki veille au grain derrière sa console informatique et son joystick : il peut manipuler à sa guise les 15 caméras réparties en ville pour surveiller les flux de circulation. “On constate un décalage d’une heure par rapport aux flux avant l’incendie du pont Mathilde”, indique le chef de service de la Direction de la sécurité publique de la Ville de Rouen. “Les gens pensent ainsi éviter les bouchons. Les axes Saint-Paul et le pont Corneille saturent. Le transit quant à lui passe bien par le pont Flaubert le le pont Guillaume-le-Conquérant.”

Ils coincent les carrefours

Mais impossible de connaître le comportement des automobilistes à l’avance : “Ils essaient tous de trouver des horaires ou des parcours différents. Hier soir, il y a eu plus de congestion que d’habitude aux mêmes heures. On aura une meilleure visibilité dans une quinzaine de jours.” Pour ajuster la circulation, une vingtaine de policiers sont mobilisés matin (7 h – 9 h 30) et soir (17 h – 20 h) aux principaux carrefours de la ville. “On est capable de modifier une phase de feux en temps réel”, ajoute Franck Glombicki qui ne cesse de redouter le blocage des carrefours, “à cause des automobilistes qui essaient de s’engager tout en sachant qu’il vont empêcher les autres voitures de passer au changement de feu.” Une situation hélas quotidienne, “d’ailleurs répréhensible par le Code de la Route”, rappelle-t-il. “Si un carrefour est coincé, on peut demander aux policiers de changer de lieu en instantané, il leur faudra bien sûr le temps de se rendre sur place”, complète le maire de Rouen, Yvon Robert, en visite au PC ce jeudi matin.

Les transports en commun se chargent

Par ailleurs, on constate une montée en charge des transports en commun : “Jusqu’à 16 % de plus dans le métro”, indique Frédéric Sanchez. Le président de la CREA se réjouit aussi de la hausse de 10 % de la fréquentation de la ligne 7, le TEOR augmentant de 5 à 6 %. “Le reste du réseau est stable, mais nous avons des taux de ponctualité pénalisés par la dégradation générale des flux.” Il est aussi passé de 85 à 75 %. Les transports en site propre (métro et TEOR) gardent quant à eux un bon taux de ponctualité, “même s’il parrive parfois des blocages, par exemple récemment entre Saint-Hilaire et le Boulingrin, à cause des bouchons.” Seul point noir encore : la desserte du plateau Est, à cause du nœud de la place Saint-Paul. Quant aux parkings relais, la montée en charge a également lieu “de manière générale sauf au Zénith”, poursuit Frédéric Sanchez. “Je vais d’ailleurs parler avec la communauté de communes du Roumois afin de faire passer le message : beaucoup d’Eurois ne connaissent pas encore la ligne 7 nouvelle version. Il faut qu’un certain nombre de nos concitoyens aillent au Parc Expo.”

Petit point à améliorer aussi : “Le parcours pêche un peu, les gens, c’est un sentiment, ont encore du mal à prendre plusieurs bus de suite, ça demande un repérage plus long.” La carte Astuce chargée de 10 voyages en essai gratuit commence à porter ses fruits : plus de 200 cartes ont été distribuées au total à la date de mardi soir. “On espère beaucoup de l’offre de parrainage, qui permettra à chaque abonné de bénéficier de 10 % sur son prochain abonnement s’il parraine un nouvel usager.”

Lundi sera également mis en place le nouveau site internet : trafic.rouen.fr, un outil précieux pour circuler et se garer à Rouen. “Notre programmateur planche dessus”, indique le directeur de la communication de la Ville de Rouen, Jérôme Savoye. Il devait être mis en place en 2013 et sera finalement réalisé en 10 jours seulement ! Pour l’heure, on peut suivre la circulation grâce à Twitter, en s’abonnant au fil de la Ville de Rouen remis à jour en temps réel depuis le PC de la rue Orbe.

Rouen, 76

À Feuilleter

Une Supplément formation : Eure, Somme, Seine Maritime
Les archives

Revue de web

    fournis par Google