Rouen Enlèvement à Franqueville-Saint-Pierre : la maman aurait "perdu" elle-même son enfant

Le procureur de la République tient en ce moment une conférence de presse sur l'enlèvement de la petite Chloé, retrouvée à 14 h 30 cet après-midi. La maman reste en garde à vue.

Dernière mise à jour : 23/11/2012 à 19:42

Le procureur a rendu hommage aux gendarmes pour leur action
Le procureur a rendu hommage aux gendarmes pour leur action

Voici les premiers éléments bruts apportés par le parquet en ce moment, ce vendredi après-midi, après que la petite Chloé a été retrouvée en forêt près de Belbeuf vers 14 h 30 cet après-midi, après une nuit passée toute seule, tranquille sous un arbre. “Le groupement de gendarmerie et la section de recherche de gendarmerie se sont immédiatement empressés de faire la diffusion et la recherche“, explique le procureur Michel Senthille qui a rappelé que la maman, âgée de 41 ans et qui habite Fresne-le-Plan, s’était présentée elle-même à la gendarmerie en disant que deux individus lui avait arraché des bras son enfant de 22 mois, devant le magasin Distri-Center. Ce en l’absence de témoins oculaires.

Elle conduit les gendarmes jusqu’à sa fille

80 voire 100 gendarmes ont été sur le terrain. On s’est posé la question de recourir à l’alerte enlèvement, mais il faut amener des précisions particulières pour orienter les recherches. Avec l’audition de la mère et du père, on a pensé que les choses devaient se restreindre à la famille. Ce matin, les auditions se sont poursuivies et la mère a fini par dire qu’elle avait elle-même “perdu” (NDLR : abandonné) son enfant quelque part, et il a été indiqué après qu’elle acceptait de conduire les gendarmes sur les lieux.” Elle a donné des indications aux enquêteurs, ce vendredi 23 novembre, en expliquant qu’elle avait laissé volontairement l’enfant à 200 mètres du bourg de la commune, entre Belbeuf et le Mesnil Esnard, en contrebas de la route, dans une parcelle de bois très escarpée. Entièrement habillée, comme l’avait décrit la mère la veille lors de sa déposition à la gendarmerie de Boos.

“Miracle”

Et le procureur de parler de “miracle” : “Imaginez un enfant de 22 mois, dans une forêt, difficile à atteindre. Miracle des miracles, la petite fille a été retrouvée, en parfaite santé, autant qu’on peut l’être dans ces conditions. La petite est à l’hôpital, la mère est en cours d’audition.“ Aucune suite judiciaire n’est décidée pour le moment, “mais la maman sera soumise à une expertise psychiatrique. La maman a paru soulagé que l’enfant était vivante. Sa garde à vue sera prolongée incessamment sous peu.

L’enfant a mangé, bu, parlé “mais elle n’aurait pas survécu 24 heures de plus, selon le médecin du SAMU“, ajoute le magistrat qui rend hommage aux forces de la gendarmerie. “La première réaction de l’enfant, retrouvé à 14h30, a été de savoir où était sa mère“. Une ordonnance de placement provisoire a également été prise pour la petite Chloé. Le papa, qui avait tenté d’appeler à l’aide via le réseau Facebook pour retrouver son enfant, a quant à lui été mis hors de cause.

Rouen, 76

  1. Gwan
    28 novembre 2012 13:39
    L'orthographe aussi est un bien précieux .
  2. melanie
    27 novembre 2012 03:39
    Non mais ou elle avais la tete sibol sais pas fort la perdre son propre enfants,entk du moin je suis contente pour la petite Chloé est sauvé et en vie sais super,(( Petit message personnelle faite attention a vos enfants ses precieux et il en na asser comme sa qui se font enlever criss )) voila sais mon avis a moi mais sa me decois que en plus quil faut quil est des meres qui arrive en plus de sa perdre leur propre enfants ben la sa vraiment aucune allure.
  3. Magnet
    24 novembre 2012 18:28
    Le fait que Mr Fortin, le voisin ait confiance en ses voisins, c'est mauvais signe! La suite l'a confirmé, 'était la mère qui était en cause ....
  4. sorunneuse
    23 novembre 2012 18:23
    La maman a paru soulagé que l’enfant était vivante.

À Feuilleter

Une Supplément formation : Eure, Somme, Seine Maritime
Les archives

Revue de web

    fournis par Google